LOADING

Approche artistique de la photographie animalière

  • Photographie animalière - affut flottant - Grégory Galand Photo
  • Photographie animalière - approche artistique - Grégory Galand Photo
  • Photographie animalière - approche artistique - Grégory Galand Photo
  • Photographie animalière - approche artistique - Grégory Galand Photo
  • Photographie animalière - approche artistique - Grégory Galand Photo

“ La chose essentielle pour moi est le sentiment ressenti à travers mon travail artistique dans la photographie animalière et de nature.
Si dans vos yeux, je peux voir une émotion en regardant mes clichés, je considère que c’est réussi.”

 

 

La naissance de l’idée

La création de mes photographies se passent tout d’abord à travers mes pensées, le moment où je déclenche l’obturateur n’est que l’aboutissement d’un long travail en amont.
Tout commence en me promenant avec ou sans appareil, j’observe un envol d’oiseau, une lumière rasante sur une roselière, un reflet dans l’eau, un regard pétillant, …
Ensuite tous ces éléments observés au préalable formeront ma scène photographique. Viendront alors de longues heures d’affût nécessaires pour réunir toutes ces conditions.

Rechercher la lumière

Mettre en valeur mes sujets par le biais de la lumière constitue une étape importante de mon travail photographique. Sans lumière, il n’y a pas de photo !

Grâce à elle, je vais pouvoir restituer l’ambiance de la scène aussi intense soit-elle.
Travailler des lumières particulières est un de mes sujets de prédilection. La difficulté de cette démarche artistique consiste à retranscrire l’émotion par la lumière.

Esthétisme de l’image

Il s’agit de trouver un subtil équilibre entre le sujet et ses différentes composantes : la composition, le décor et la lumière.
La valorisation du sujet dépend de ces dernières.  La poésie évoquée à travers la nature donne tout son sens à ma vision de la photographie.  Révéler la beauté fragile et la pureté de la nature est ma quête de l’esthétisme.

La technique au service de l’art

Pour moi, la prise de vue constitue l’acte le plus important dans mon processus de création de photographie artistique. Même si les outils informatiques actuels sont très sophistiqués, ils ne me permettront pas de sauver une image « ratée ». L’essentiel de la prise de vue se passe en amont et la réalisation physique de la photo devient une formalité mécanique.

Le post traitement pourra par contre renforcer certains détails, développer en noir et blanc ou encore pour amoindrir les effets de photographies prises en très hautes sensibilités.

Les possibilités que m’offrent les moyens modernes n’impliquent pas de changement dans ma prise de vue.

Le partage

Que serait la photographie ou plutôt l’art sans partage ?
Le partage est pour moi perçu comme un aboutissement. Penser sa photo, travailler sa composition, étudier la lumière, … et finalement partager sa photo en affichant sa démarche artistique est l’un de mes buts. (découvrez mes portfolios).

Au-delà du plaisir personnel que je ressens lorsque je photographie la nature sauvage, je prends également beaucoup de plaisir à conter mes expériences lors de rencontres.  Une belle aubaine que m’offrent les expositions photographiques.

“Si quelqu’un fait de la photographie de nature, ce n’est pas dû au hasard. Il s’agit plutôt de l’envie de s’émerveiller,  de partager, de restituer les beautés que nous offre la nature.”